• "grossomodo"...

    Je crois que je vais me faire encore avoir.

    13h00. Il faut se lever et se preparer. Je prends deux doliprane et j'y vais. Depuis trois mois une société allemande m'a récruté pour une mission d'interprétariat pour un client "étranger" dans une Expo parisienne.
    Contrat: Vendredi/Lundi - 9h30-19-00. Ok.
    Un mois après j'ai su que le client "étranger" était en fait un italien. Et là connaissant mes compatriotes je me dis "speriamo bene.."
    En fait, la responsable me contacte "Ciao, ciao, baci, ...en fait au lieu de commencer vendredi 01/09 à 9h30 il vaut mieux que tu arrive à 9h15"... Bon, d'accord, on se met pas à faire des histoires pour un quart d'heure de plus... (naïve...). Deuxième email: "au fait, le 31/08 arrive le livreur, il faudrait que tu sois là pour recevoir les colis de 15h à 17h". Et là, connaissant mes compatriotes, je prefère avoir la confirmation de la société allemande par rapport à la rémunération de ces deux heures supplémentaires. La société confirme. Ok. Troisième email reçu l'avant hier: "En fait j'ai donné ton numéro au livreur, comme ça dès qu'il arrive vous vous arrangez pour la livraison, mais à 15h il sera là, grossomodo. (D'ailleurs ce n'est pas un hasard que "grossomodo" soit un mot italien. Nous sommes le top du "à peu près").Ton badge tu peux le retirer à l'accueil, et du moment que t'es là prends aussi tout le reste. Ah, j'oubliais.... les colis il faut les déballer et ranger les magazines sur le stand. Il faut aussi scotcher les affiches de la société sur les parois... enfin préparer le stand pour l'expo (c'est moi qui doit préparer votre stand??!)." Vous vous dites "tu n'as pas été aussi bête d'y aller!" Oui, je l'ai été, malgré la fièvre, le mal de gorge et tout le reste à 14h je suis sortie, avec une mine de cadavre, (ce n'est pas vraiment par esprit de sacrifice mais que la paye est attrayante... enfin si je la touche... avec eux on ne sait jamais...) direction Porte de Versailles. J'ai fait une queue de 50 minutes pour retirer mon badge et ceux des autres trois demoiselles de la société de Milan qui viendront demain matin fraiches et tranquilles à 9h. Ah... j'oubliais... aucune trace du livreur. A 17h (heure à laquelle j'étais supposée partir) il n'avait ni livré ni appelé. Comme quoi j'ai annulé deux cours d'anglais pour rien. Mais ça c'est les italiens. Che ci vuoi fa?

    Un petit salut spécial à ceux qui ont laissé un petit mot gentil sur mon post de ce matin. Merci. Vous êtes adorables.


  • Commentaires

    1
    Jeudi 31 Août 2006 à 19:16
    archangia
    tu veu faire un peu de publ pour ton blog??? rien de plus simple va directement sur le site http://archangia.juxtoo.com/ et inscrit toi sur l'annuaire!!!
    2
    Jeudi 31 Août 2006 à 19:16
    archangia
    tu veu faire un peu de publ pour ton blog??? rien de plus simple va directement sur le site http://archangia.juxtoo.com/ et inscrit toi sur l\'annuaire!!!
    3
    Jeudi 31 Août 2006 à 19:47
    Ah Barbara,
    la ponctualité n'est pas une chose très latine ;-) Bon courage et soigne-toi quand même !
    4
    Jeudi 31 Août 2006 à 20:08
    tu parles..
    moi je n'ai même pas de montre...
    5
    Jeudi 31 Août 2006 à 20:53
    C'est vrai ?
    Comment tu fais pour être ponctuelle, alors ?
    6
    Jeudi 31 Août 2006 à 21:32
    ehm...
    je ne le suis pas french.... :-p
    7
    Jeudi 31 Août 2006 à 22:47
    Dors bien, Barbara !
    ;o*
    8
    Jeudi 31 Août 2006 à 23:29
    Une longue journée Barbara
    Repose-toi bien. Ah c'est Italiens!! Heureusement qu'il y a les Italiennes :-)
    9
    Vendredi 1er Septembre 2006 à 00:08
    Hé hé,
    Barbara : "Je suis rital, et je le reste ..." ;-) Bonne nuit.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :