• le troisième sexe des français

    En France il y a trois sèxes:

    les hommes, les femmes, et les femmes-hommes.

    Les hommes: On en dit beaucoup sur le charme des hommes français dans le monde, mais existe-t-il pour de vrai? Après quelques temps passé ici (ça fait déjà trois ans et demi là, c'est tout de même quelque chose) je peux vous dire que je n'ai toujours pas rencontré un charming man français.

    Dans le metro il y a ceux qui s'enveloppent dans leurs journaux (sauf émerger très discrètement quand il y a un bout de genou à regarder); et s'ils n'ont pas de journal alors c'est vraiment embarassant. Eh oui, par ce que c'est le genre "je m'en fou du régard des gens je suis une personne ouverte, moi". 80% des fois ils se croient aussi des draguers nés et il suffit de croiser leur régard qu'une fois (comme quand vous jetez un coup d'oeil sur l'affiche à côté) pour faire naitre sur leur visage un petit sourire et un regard vide mais fixe sur vous qui veut dire : "chez moi ou chez toi ce soir?".

    Puis il y a les coincés. Ils sont l'ombre de leur mères, passent des après midi entiers avec elles à faire les magasins à la recherche de leurs collants de contention, ne regardent les filles qu'en diagonale et en cachette de leurs mamans, et normalement se marient avec la copine qui ont connu à l'age de 8 ans à l'ecole primaire.

    Mais le top c'est la drague du français moyen: il y en a qui sont capables de te suivre jusqu'au terminus de ta ligne pour te dire ensuite "Mademoiselle, vous avez l'heure?".

    Mais il faut reconnaître une chose: avec quelques mots bien placé on se débarasse facilement même des plus hardis.

    Il n'y a donc pas des vrais charmeurs français? Sans doute oui... j'en ai jamais rencontré personnellement, mais je vois de temps en temps dans la vie de tous les jours où dans un film quelqu'un que j'aimerai bien connaître. Un example? Francis Huster. Comme quoi il y en pas beaucoup mais quand il y en a ils sont au top!

     

     

     


    Les femmes: la femme française est active, pas trop sportive mais souvent engagée politiquement et socialement. Baguette sous l'aisselle elle traine sa poussette partout, surtout elle ne l'arrete jamais, quitte à passer sur vos pieds en l'occurrence. Elle ne perd presque jamais sa calme apparente, et quand elle s'énerve on ne le voit que de ses yeux tous petits par là colère et par sa façon de parler qui devient tout d'un coup un peu hystérique.

    Un defaut: elles sont jalouses les unes des autres. Leur jalousie est subtile et cachée par une apparente complicité; elle n'est saisissable que par une femme.

    Une qualité: elles savent faire marcher un homme.

     



    Les femmes-hommes: la femme-homme est un spécimen que l'on retrouve aussi dans des autres pays, mais c'est en France que l'on peut observer les plus beaux exemplaires.

     

    C'est à la base une transformation morphologique de la femme qui commence vers la trentaine. Les cheveux qui tombaient jusqu'aux épaules sont coupés à hauteur de la nuque; la bouche se prolonge en sigarette presque toujours; elles picolent de la bière entre copines pendant leurs soirées des filles qui causent des hommes comme dans sex and the city (oui, c'est vrai, elle font ça à 20 ans aussi...hmm ok, vous marquez un point là..).

    Mais c'est à l'approche de la quarantaine que la transformation devient radicale.
    Cheveux style motard. Pas un soupçon de maquillage. Pantalons à la coupe masculine. Mocassins noirs genre religieuse en mission humanitaire. Souvent les lunettes completent le portrait. Vous pensez que ces femmes sont singles? Eh bien non. Elles sont généralement mariées et à leurs maris va notre solidarité plus profonde!

    Un défaut: on ne sait jamais, à première vue, s'il faut leur dire "Bonjour Monsieur" ou "Bonjour Madame", et on fait souvent des gaffes assez embarrassantes.

    Un avantage: elle ne courent pas de risque de se faire embêter dans la rue.

     

     


  • Commentaires

    1
    Patrick
    Lundi 7 Août 2006 à 19:40
    les femmes hommes
    J'aimerais ajouter une catégories supplémentaires à ta liste Barbara, ou peut-être modifier celle que tu nommes femmes-hommes. Il s'agit peut-être de la tienne. Les femmes libres qui ont autre chose à penser qu'aux catégories. qui se disent qu'inventer et apprendre valent mieux qu'imiter. On y trouvera aussi quelques hommes qui partagent cette humilité. Ou les rencontrer ? quelques bars du 11ème et partout ou demain se concocte. A suivre (comme tu dis).
    2
    Mardi 8 Août 2006 à 19:02
    à patrick
    je ne pas trop compris ton message... (à suivre)?
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :